LE PASSÉ

LE PASSÉ

Le principe des moteurs électriques actuels a presque 130 ans. Le fonctionnement de tous les moteurs électriques était autrefois basé sur des bobines de cuivre. L’enroulement des bobines du moteur dans la production classique de moteurs électriques représente l’étape la plus complexe, en partie combinée avec un haut degré de travail manuel. La production est donc complexe, coûteuse et difficile à mettre à l’échelle. Lors de la phase de conception, un certain nombre de paires de pôles est défini, qui ne peut être modifié après la production. Cela permet d’établir un point de fonctionnement où la machine fonctionne de manière optimale, c’est-à-dire qu’elle atteint son efficacité maximale. Les machines électriques sont jusqu’à présent des convertisseurs d’énergie à faibles pertes avec un seul point de fonctionnement optimisé. En dehors de cela, les rendements des entraînements électriques conventionnels diminuent énormément. Par conséquent, l’objectif devrait être d’atteindre une efficacité maximale à chaque point de fonctionnement. Nous pensons qu’après 130 ans, il est temps de faire quelque chose de nouveau !

CONSTRUCTION

ISCAD décrit un changement de paradigme: 48 V au lieu de 800 V et des barres d’aluminium au lieu de bobines de cuivre. Chaque barre de la cage du stator est alimentée par une unité d’électronique de puissance dédiée. Le nombre de paires de pôles peut varier. Le résultat est une boîte de vitesses virtuelle.

Une autre particularité de la construction est l’intégration de l’électronique de puissance dans le moteur grâce à laquelle une utilisation optimale du volume de la machine est obtenue.

VOS AVANTAGES

COÛTS DE FABRICATION RÉDUITS

Plus d’enroulements de stator! En éliminant cette étape, ISCAD est moins coûteux à fabriquer et plus efficace. De plus, la production de grandes quantités est plus facile que celle avec des moteurs électriques bobinés.

PAS D’AIMANTS DE TERRE RARE

L’utilisation du système ISCAD élimine le besoin de terres rares pendant la production. Cela crée une grande indépendance vis-à-vis des monopoles mondiaux des produits de base.

LA BOÎTE DE VITESSES VIRTUELLE

Par rapport aux enroulements fixes, le système ISCAD offre la possibilité de faire varier le nombre de pôles pendant le fonctionnement, créant ainsi une boîte de vitesses virtuelle qui s’adapte en continu au profil de charge.

LA BOÎTE DE VITESSES VIRTUELLE

Les barres en aluminium sont fournies individuellement avec une unité d’électronique de puissance dédiée. Par rapport aux enroulements fixes, le système ISCAD a ainsi la possibilité de faire varier le nombre de pôles en fonctionnement. Ainsi, MOLABO a créé la première boîte de vitesses virtuelle de l’e-mobilité.

 

Poles

Un grand nombre de paires de pôles est sélectionné pour une accélération élevée avec une demande de couple élevée, tandis qu’en fonctionnement à vitesse constante, un nombre de paires de pôles plus petit est utilisé.

Par rapport aux moteurs électriques conventionnels, une efficacité nettement plus élevée est possible, en particulier dans la plage de charge partielle.

Polpaarzahl

EFFICACITÉ ACCRUE

En faisant varier le nombre de paires de pôles et en utilisant des MOSFET, une efficacité nettement plus élevée peut être obtenue.

SÉCURITÉ ABSOLUE

La technologie 48 V est intrinsèquement sûre et permet des économies de coûts grâce à l’élimination des mesures de sécurité à haute tension.

REDONDANCE PLUS ÉLEVÉE

Grâce à plusieurs barres d’aluminium en parallèle, ISCAD offre une redondance améliorée. En cas de pannes à l’intérieur des barres ou dans les unités d’électronique de puissance, le système d’entraînement peut toujours fonctionner avec des performances légèrement réduites. Pas de panne du système complet à craindre!